jeudi 30 décembre 2021

Mince alors… Comment débuter mes recherches généalogiques ? 3 activités pour bien commencer.


            Aujourd’hui la rubrique « Mince alors… » se penche sur la question que l’on s’est tous posé. C’est, à vrai dire, par celle-là que j’aurais dû inaugurer cette rubrique puisqu’elle est si souvent soulevée : Comment débuter mes recherches généalogiques ? On me la pose souvent, des amis, des élèves potentiels ou des inconnus sur les réseaux sociaux. C’est une question simple mais la réponse ne l’est pas forcément car votre interlocuteur attend une solution qui prenne immédiatement en compte toutes les spécificités de sa famille. A vos différentes propositions, il commencera la plupart de ses réponses par un « Mais… ». Autre problème, qui rend parfois la discussion difficile, nous nous inspirons de notre propre expérience et notre angle d’attaque ne conviendra pas forcément pour les premiers pas du futur amateur de généalogie. Je vous propose donc une petite liste d’idées pour se lancer. Vous hésitez, vous pensez n’avoir aucune base ? Détrompez vous, la quête généalogique commence chez vous avant même d’ouvrir le moindre registre d’état civil.

dimanche 12 décembre 2021

Edison, deux souris et un trésor : les ingrédients d’une enquête familiale hors norme !

 


            Dans la formidable médiathèque du Museum de Nantes on découvre toujours quelques trésors. C’est ainsi qu’en flânant dans les rayonnages, j’ai trouvé un très bel ouvrage au titre mystérieux : Edison - la fascinante plongée d'une souris au fond de l'océan. Un récit magnifiquement illustré qui a la particularité de permettre de lier histoire et sciences sur fond d’une enquête familiale. Ces ingrédients réunis par Torben Kuhlmann nous offrent un récit original, point de départ à de multiples réflexions.

mardi 30 novembre 2021

Mince alors… Mes demandes d’aide en ligne restent lettre morte, que faire ?

J'ai commencé la généalogie en m'achetant
une collection de livres sur le sujet avant de découvrir
une communauté active sur internet, prête à aider les novices.


            La rubrique « Mince alors… » propose de répondre aux questions récurrentes des généalogistes débutants. Je repère souvent ces interrogations sur les multiples groupes facebook et forums de généalogie où débarquent tous les jours des petits nouveaux. Leurs questions semblent parfois naïves, et quelques vieux briscards de la science généalogique les reçoivent parfois froidement. Il s’installe trop souvent un climat malsain, où les boutades deviennent moqueries et le novice claque, virtuellement, la porte du groupe. Cela m’attriste souvent. L’article du jour a donc pour ambition de rappeler aux nouveaux participants à ces groupes les bonnes pratiques quand ils posent une question. Quant aux quelques-uns qui pensent que leur valeur se mesure au nombre d’années de recherche qu’ils ont au compteur, il leur rappellera, j’espère, qu’un jour ils ont aussi été des débutants maladroits.

 

dimanche 21 novembre 2021

Du Guesclin de Sylvie Bages, une leçon de chevalerie

 


            Après un article du 11 novembre consacré à la représentation des conséquences de la guerre durant les années 1920, changeons totalement d’époque. Je vous présente aujourd’hui un livre pour la jeunesse qui se déroule dans une Bretagne médiévale. Je mettais récemment à jour ma liste de conseils de lecture en lien avec le programme d’histoire de 5e, quand je me suis rendue compte que mes références avaient besoin d’un coup de jeune. Les dates d’édition des livres que j’avais listés trahissaient qu’ils relevaient plus de mes propres lectures d’adolescente que d’une actualisation régulière sur la période. Si j’aime beaucoup Brisou-Pellen, Mirande ou Montella, d’autres auteurs ont bien du s’affirmer dans le paysage de la littérature jeunesse consacrée au Moyen Âge ? Ni une ni deux, je suis allée traîner dans les rayonnages de la médiathèque pour me mettre au parfum. J’ai fini par jeter mon dévolu sur un ouvrage intitulé : Avant de devenir… Du Guesclin, les aventures d'un chevalier. Une jolie surprise écrite par Sylvie Bages, sortie en 2014, récompensée en 2016 par le petit prix Fulbert de Chartres Jeunesse. Au-delà de son curriculum vitae que puis-je vous dire de ce petit livre ?

jeudi 11 novembre 2021

Après le 11 novembre 1918 ? "La vie et rien d’autre" ou la guerre de la mémoire.

Monument aux morts de la ville de Saumur, inauguré en 1923.

 

            Un blog consacré à l’histoire pouvait-il passer à côté d’un article « 11 novembre » ? Pas vraiment. Les sujet ne manquent pas. L’année passée je vous avais parlé du cours en ligne « Verdun d’hier à aujourd’hui ». Ce jour, j’avais envie de m’attarder sur les suites de la guerre, car le 11 novembre 1918 on ne signe qu’un simple papier, j’exagère un peu. Pourtant pour les Français, la guerre n’est pas terminée. J'ai visionné, pour la première fois, le film La vie et rien d’autre, sorti en 1989.  Vieux de trente ans, le film a fait écho à quelques autres long- métrages plus récents que j’ai pu voir et qui évoquent les années qui suivent la guerre. 

Il me semblait intéressant de vous proposer quelques références pour prolonger la discussion avec les jeunes de 3e et 1ere dont les programmes s’intéressent à la Première Guerre mondiale. Ces références peuvent aussi nourrir le travail des généalogistes en quête d’une meilleure compréhension des conséquences du conflit dans le quotidien des familles. 

dimanche 31 octobre 2021

Mince alors… Mes aïeux jonglent-ils avec plusieurs prénoms ?

 


            Pour l’article de la rubrique « Mince alors… » du mois d’octobre, nous allons nous pencher sur les prénoms. Cela s’inscrit dans la suite logique de l’article de la même catégorie « Mon nom de famille n'a pas d’orthographe ? ». Si vous avez bien compris que le nom de famille change au fil du temps et des déplacements, le prénom peut lui aussi être un sacré casse-tête pour le généalogiste. Beaucoup de débutants, à commencer par moi, en ont fait la drôle d’expérience au fil de leurs découvertes dans les recensements et dans l’état civil. Nous allons donc essayer de comprendre pourquoi d’un document à l’autre, une seule et même personne se trouve prénommée de différentes façons. Avant cela, il faut tout de même questionner les conditions de l’attribution du prénom de nos ancêtres.

[Toutes les références indiquées dans cet article sont disponibles en ligne]

dimanche 17 octobre 2021

La cascadeuse des nuages, l’échec d’un hommage


             Le hasard a mis entre mes mains un joli petit livre « la cascadeuse des nuages ». Il avait tout pour me plaire, une très belle couverture, un thème historique rarement traité en littérature jeunesse, une histoire prometteuse. J’ai vite déchanté à la lecture des premiers chapitres. Je suis ressortie du récit avec un sentiment mitigé, heureuse d’avoir appris le parcours hors norme de l’aviatrice Elise Deroche, extrêmement déçue que l’auteur se soit sentie dans l’obligation de bouleverser la biographie de cette femme.